Zero Abjection Democratic International Group

 


 

Un point-virgule sur la movida Zadig

 

 

Un autre discours est en voie de supplanter l’ancien.

L’innovation à la place de la tradition. Plutôt que la

hiérarchie, le réseau. L’attrait de l’avenir l’emporte sur

le poids du passé. Le féminin prend le pas sur le viril.

Jacques-Alain Miller, Séminaire VI de Lacan, 4ème de couverture

 

 

Il est trop tôt pour faire le point. C’est pourquoi nous optons pour un point-virgule. Des nouveaux réseaux sont entrain d’être crées. Ces nouvelles créations ne sont pas le fruit d’un programme préconçu issu d’une idéologie, mais d’une série de rencontres et d’événements contingents. Les signifiants s’accumulent, sont posés les uns à côté des autres en fonction de ces péripéties. C’est un essaim, ensemble ouvert et foisonnant de signifiants qui pullulent, se suivent, se chevauchent, se substituent l’un à l’autre, se réactualisent. Cela ne les empêche pas de s’ordonner dans une structure qui les rend très efficaces, sauf que cette structure n’est pas régit par la loi du père. Elle est métonymique plutôt que métaphorique, horizontale plutôt que verticale. Une logique sous-tend son élaboration, celle de la création de réseaux comme réponse à une cascade de collisions avec le réel.

 

Le point de départ est le témoignage fait par Jacques-Alain Miller d’un instant de voir un réel danger d’une accession au pouvoir de l’extrême droite lors des récentes élections présidentielles. Cet instant a été suivi, dans une certaine précipitation, par un temps pour comprendre et à un moment de conclure sous la forme de 23 Forums Scalp (acronyme de Série de Conversation Anti Le-Pen) qui ont eu lieu en France et en Belgique, dont trois Forums marquant à Paris. Il a conduit aussi à la création du journal extime de Jacques-Alain Miller et du Blog L’instant de voir qui était une riposte à l’usage des réseaux sociaux par le front national pour se dédiaboliser.

 

Très vite il s’est avéré que cette campagne ne pouvait logiquement se terminer avec les élections présidentielles. Le 12 avril, Jacques-Alain Miller a indiqué la nécessité de donner suite à cette campagne par « une organisation souple et réticulaire, radicalement décentralisée, capable de pérenniser et étendre les alliances inédites qui se sont nouées à l’occasion des Forums ». Il l’a nommé alors « Réseau Alpha » dont l’objectif était de perpétuer l’action des psychanalystes, sans adopter le discours du maître. Cette présence de la psychanalyse dans le politique est non seulement nécessaire pour éclairer ce champ qui n’a pas vu venir le danger Le Pen, mais il semble aussi être une nécessité pour perpétuer l’existence de la psychanalyse comme telle. Plus tard et à partir de différentes rencontres effectives et virtuelle en Europe et à travers le monde, il a été constaté qu’il y a lieu de créer des groupes politiques d’orientation psychanalytique en dehors de la France également. Ainsi, le Réseau Alpha est devenu La Movida Zadig réseau à groupes multiples qui aura comme vocation de vectoriser la suite de la campagne.

 

Essayons de nous repérer dans ces ensembles ouverts, tout en nous disant que nous ne serons pas exhaustifs, que ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas nécessairement demain, car nous sommes au beau milieu d’un mouvement d’élaboration qui est des plus féconds. Voici donc quelques points de repère actuels :

 

La movida Zadig (Zero Abjection Democratic International Group), nommé aussi Zadig Nosce Tempus (ZNT). Il s’agit d’un réseau politique lacanien mondial. Tous les citoyens et résidents de l’Union européenne sont susceptibles d’être admis dans ce réseau. Zadig inclut actuellement :

 

-   Le réel de la vie, réseau français, destiné à faire pièce à Sens commun.

-   Rel i Llamp (Racine et éclair) : groupe politique catalan.

-   El Grupo Iniciador : destiné à préparer les voies et les moyens pour la création d’un réseau politique lacanien espagnol.

-   Groupe Zadig - Venezuela

-  Des missions exploratoires ont été confiées à des collègues d’autres pays afin de mesurer la possibilité de créer des groupes de Zadig au Brésil et ailleurs en Amérique du sud (pays de la NEL) en Flandres et dans d’autres pays d’Europe et de la NLS.

 

Plusieurs instances de Zadig ont été crée :

ICE 1:   Instance de Coordination Editorial des maisons d’éditions et des publications du champ freudien.

ICE 2:   Instance de Colloques Européens. 

ICE 3:   Instance de Coordination Exécutive.

ICE 4:   Instance de Coordination Epistémique.

 

Hérétic : nouvelle revue internationale de politique lacanienne paraîtra prochainement en tant que supplément online de Lacan Quotidien. Elle publiera sans les traduire des textes provenant de correspondants de nombreux pays du monde. Toutes les nuances de la référence lacanienne dans le champ politique y seront présentées.

 

La brochure n°1 de la movida Zadig : Cette brochure tient lieu d’un manifeste du mouvement et elle inclut un bulletin d’adhésion à la Movida Zadig. Ce bulletin est à remplir et à envoyer à l’adresse postale d’E Zuliani. Par ailleurs, outre l’annonce de la création du Réel de la vie et de Rel i Llamp ainsi que d’autres contributions, on trouve au sommaire de la brochure trois textes de référence et d’orientation :

 

-   « Vos paroles m’ont frappé… », par François Regnault

-   « Petite digression » de Voltaire avec des commentaires de Jacques-Alain Miller.

-   « Note sur la suppression générale des partis politiques » (extraits) par Simone Weil.

 

Pour terminer. La Movida Zadig n’est pas une initiative de l’Ecole, bien que de nombreux membres de l’Ecole et de l’ACF y sont très actifs – ceux, nombreux, par exemple, ayant organisé les différents Scalp. Il s’agit plutôt d’un mouvement crée à côté de l’Ecole. Le principe majeur qui l’oriente est celui de l’écart pris du discours du maître. L’adhésion à la Movida Zadig n’exige aucun autre engagement que celui de ne pas faire partie d’un parti politique (Cf. le bulletin d’adhésion). Ceci afin d’assurer à chaque membre la possibilité de s’orienter de sa « lumière intérieur », expression élaborée par Simone Weil dans le texte dont des longs extraits sont repris dans la brochure « la movida Zadig » n°1.

 

Gil Caroz